ADMISSION/VIE ÉTUDIANTE

 >

ÉTUDIANTS ÉTRANGERS/VISA

Pour un départ sans problème, pensez très tôt à vos papiers (carte d’identité, passeport, visa, titre

de séjour…) car les démarches administratives peuvent prendre beaucoup de temps. Selon votre pays

d’origine, on ne vous demandera pas les mêmes documents. Les ressortissants de l’Union

européenne n’ont besoin que de leur carte d’identité pour passer la frontière et étudier en France.

Les non-Européens doivent détenir un passeport (vérifiez que sa durée de validité correspond

à la durée de votre séjour) et un visa.

Ce dernier sert à entrer dans le pays et à demander un titre de séjour.

 

Comment obtenir un visa pour la France ?

Si vous n’êtes pas ressortissant européen, le visa “classique” (dit “visa touristique”) vous servira

si vous voulez vous rendre en France pour une durée inférieure à trois mois. Le visa “étudiant”

ne s’obtient qu’une fois inscrit dans un établissement scolaire ou universitaire.

Le prix du visa étudiant est variable selon la durée du séjour. Les demandes de visa doivent être adressées auprès du consulat ou de l’ambassade de France dans votre pays. Les délais sont variables,

mais il faut compter en général un mois pour se procurer un visa “étudiant”. Un certain nombre

de documents vous seront demandés, nous vous invitons à consulter la liste des documents

à fournir,sur le site du ministère des Affaires étrangères.

 

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/

 

Attention : une fois en France, si vous avez un visa classique (dit “visa touristique”)  et que vous souhaitez obtenir un visa étudiant, vous devrez impérativement retourner dans votre pays pour

en faire la demande.

 

Qu’est-ce qu’un long séjour “étudiant” en France ?

Si vous n’êtes pas ressortissant européen et que votre séjour est supérieur à trois mois, vous devez demander un visa long séjour avec la mention “étudiant”. Pour obtenir ce titre, il faut fournir notamment votre passeport, le certificat d’inscription dans l’école (obtenu après votre inscription),

la justification de vos ressources pour un an et de l’ouverture d’un compte bancaire. Pour les étudiants

de plus de 28 ans, la preuve d’une couverture sociale est exigée étant donné que celle-ci ne

sera pas comprise dans les frais d’inscription.

 

Il faut compter un délai d’attente de deux à quatre semaines en moyenne. Il est donc important

d’entamer les démarches dès que votre inscription dans l’école est validée.

Sachez que la durée de validité de ce visa ne peut pas dépasser un an. Toutefois, un renouvellement

est possible à la fin de la première année d’études si vous fournissez les documents nécessaires

(certificat d’assiduité et certificat d’inscription).

 

Comment obtenir un titre de séjour en France ?

Une fois en France, le visa est indispensable pour obtenir le titre de séjour “étudiant” auprès

de la préfecture de police.

Il faut compter un délai minimum de deux mois. Depuis 2003, les ressortissants de l’Union européenne en sont dispensés.

 

Comment renouveler votre visa “étudiant” ?

Si vous êtes étudiant(e) à l’école et que vous souhaitez prolonger votre visa étudiant, il vous suffit

de vous adresser au secrétariat de l’école qui vous remettra un certificat d’inscription et un certificat d’assiduité (attestant que vous avez bien suivi les cours de l’Académie), que vous pourrez présenter

à la préfecture de police pour le renouvellement.

 

Renseignements utiles

Pour tout renseignement administratif, plusieurs sites Internet spécialement conçus pour les étudiants étrangers sont à votre disposition.

En français seulement :

http://www.crous-paris.fr/international/

 

En anglais :

http://www.ciup.fr/en/saee/

http://www.campusfrance.org/en

 

Cours de français

Si vous souhaitez apprendre le français, vous pouvez contacter directement notre partenaire :

http://www.france-langue.fr

SÉCURITÉ SOCIALE ÉTUDIANTE

ÉTUDIANT FRANÇAIS

Dès votre inscription à l’école, vous devez obligatoirement, sauf cas particulier, vous affilier

à la sécurité sociale étudiante et choisir une mutuelle étudiante. Vous avez ainsi droit

au remboursement de vos soins en cas de maladie ou de maternité pendant toute la durée

de l’année universitaire. Pour plus de renseignements :

http://www.ameli.fr/assures/droits-et-demarches/par-situation-professionnelle/vous-faites-des-etudes/vous-etes-etudiant/l-affiliation-a-la-securite-sociale-etudiante.php

 

ÉTUDIANT ÉTRANGER

En tant qu’étudiant venant effectuer vos études en France, vous devrez réaliser à votre arrivée

les démarches liées à votre protection santé pour vous permettre d’être remboursé de vos dépenses

de santé en cas de maladie.

Cependant, comprendre le fonctionnement du système de soins français et maîtriser l’ensemble

des démarches à accomplir peuvent constituer des exercices complexes.

 

En fonction de votre situation personnelle, de votre âge, de votre pays d’origine, plusieurs cas

de figure existent pour la gestion de votre protection sociale en France.

En France, la Sécurité sociale est l’organisme d’État qui rembourse une partie des dépenses de santé.

Le taux de remboursement de la Sécurité sociale dépend du type de soins. La partie des dépenses

de santé non prise en charge par la Sécurité sociale pourra être remboursée, tout ou partie,

en adhérant à une complémentaire santé.

 

Vous avez moins de 28 ans au 1er octobre et vous venez d’un pays hors Espace économique

européen

Vous devez vous inscrire à la Sécurité sociale étudiante. Vous bénéficierez de la sécurité sociale,

mais votre accès sera soit payant, soit gratuit.

Vous pouvez adhérer à une complémentaire santé pour compléter le remboursement

de vos dépenses de santé.

 

Vous avez moins de 28 ans au 1er octobre et vous venez d’un pays de l’Espace économique européen ou de Suisse

Si vous êtes en possession de votre carte européenne d’assurance maladie émise dans votre pays

d’origine et couvrant toute l’année universitaire, vous n’avez pas à vous inscrire à la Sécurité

sociale étudiante.

Vous devez vous adresser à la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) la plus proche

de votre domicile, muni de votre carte européenne d’assurance maladie.

En cas de maladie, vous pourrez bénéficier d’un remboursement de vos dépenses de santé

sur la base du remboursement de la Sécurité sociale française.

Vous pouvez adhérer à une complémentaire santé pour compléter le remboursement

de vos dépenses de santé.

 

Vous avez plus de 28 ans au 1er octobre quel que soit votre pays d’origine

Si vous ne bénéficiez pas de dérogation, vous ne pouvez pas bénéficier de la sécurité sociale

étudiante en raison de votre âge.

Si vous avez plus de 28 ans et que vous venez étudier en France pour plus de trois mois,

vous devez demander votre inscription au régime général de Sécurité sociale auprès de la Caisse primaire d’assurance maladie.

En cas de maladie, vous pourrez bénéficier d’un remboursement de vos dépenses de santé

sur la base de remboursement de la Sécurité sociale.

 

Vous êtes ressortissant québécois muni d’un formulaire prévu par le protocole franco-québécois

Vous n’avez pas à vous inscrire à la Sécurité sociale étudiante en raison des accords de réciprocité

entre la Sécurité sociale française et la Régie d’assurance maladie du Québec.

Vous devez vous adresser à la Caisse primaire d’assurance maladie la plus proche de votre domicile,

muni de vos formulaires.

En cas de maladie, vous pourrez bénéficier d’un remboursement de vos dépenses de santé sur la base

du remboursement de la sécurité sociale française.

Vous pouvez adhérer à une complémentaire santé pour compléter le remboursement de vos dépenses

de santé.

 

Vous venez en France pour un séjour d’études de moins de trois mois

Vous ne pouvez pas bénéficier de la sécurité sociale en France pour un séjour de courte durée.

 

Pour plus de renseignements :

http://www.ameli.fr/assures/votre-caisse-gard/special-jeunes/etudiants-vous-etes-etudiant-etranger_gard.php

AIDES AU LOGEMENT

En France, les étudiants de toutes nationalités bénéficient d’aides spécifiques de l’État pour se loger.

La France est le seul pays d’Europe à offrir un tel dispositif.

 

La Clé, caution locative étudiante

La Clé (caution locative étudiante) est une garantie de l’État qui facilite l’accès au logement

des étudiants dépourvus de garants personnels.

La Clé est gérée par les Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (Crous).

Elle est désormais disponible dans toutes les académies, hors outre-mer.

Le dispositif peut bénéficier aux étudiants :

• disposant de revenus mais sans caution familiale, amicale ou bancaire ;

• cherchant à se loger en France, pour y faire leurs études ;

• âgés de moins de 28 ans au 1er septembre de l’année de signature du bail ;

• âgés de plus de 28 ans au 1er septembre de l’année de signature du bail, sous réserve d’être

doctorant ou post-doctorant de nationalité étrangère.

 

La participation des bénéficiaires est de 1,5 % du loyer, dont le montant ne doit pas dépasser 600 €

par mois en Ile-de-France et 500 € par mois dans les autres régions.

 

L’aide au logement étudiant

Comme les étudiants français, les étudiants étrangers peuvent aussi bénéficier de l’aide au logement

étudiant, créé pour pallier la relative cherté des logements en France.

Cette aide est calculée en fonction du montant du loyer et des ressources de l’étudiant :

son attribution n’est donc pas automatique et son montant est calculé au cas par cas.

 

Pour bénéficier de l’aide au logement, assurez-vous de remplir les quatre conditions suivantes :

• disposer de votre logement pour pouvoir indiquer votre adresse et le montant de votre loyer ;

• être effectivement inscrit au régime obligatoire de Sécurité sociale étudiante ;

• être titulaire d’un compte bancaire en France, car l’aide est versée chaque mois directement

à son bénéficiaire ;

• effectuer une déclaration (dite “déclaration d’impôt” ou “déclaration de revenus”) auprès

de l’administration fiscale française, même si vous n’avez perçu aucun revenu au cours de l’année

écoulée.

 

À la Caisse d’allocations familiales (CAF), la déclaration fiscale est indispensable pour calculer le droit

à l’allocation logement.

C’est pourquoi il est nécessaire que tous les étudiants déclarent leurs revenus même s’ils n’en n’ont pas perçu et n’ont “rien à déclarer”.

Cette déclaration peut s’effectuer en ligne.

 

Dans le cas d’une colocation, les colocataires peuvent recevoir une allocation logement à condition

que leur nom figure sur le bail.

Chacun effectue alors une demande propre. En revanche, les couples n’effectuent qu’une seule demande.

 

La demande d’aide est à effectuer directement sur le site Internet de la CAF, dans les trois mois

qui suivent l’arrivée dans le logement concerné.

 

http://www.lokaviz.fr

http://www.caf.fr

CALENDRIER

Rentrée 2017 : 2 octobre 2017

 

Vacances de Noël : du 15 décembre 2017 au soir au 8 janvier 2018 au matin

 

Vacances de printemps : du 23 mars 2018 au soir au 9 avril 2018 au matin

 

Fin des cours : 22 juin 2018

CARTE ÉTUDIANT

Chaque étudiant de la Paris Academy of Art possède une carte personnelle et nominative

qui lui donne un accès gratuit au musée du Louvre et au musée d’Orsay ainsi qu’aux musées

de la Réunion des Musées nationaux.

 

Cette carte permet aussi d’obtenir 15 % de réduction dans tous les magasins de notre partenaire

Le Géant des Beaux-Arts.

 

 

 

 

 

 

Le Géant des Beaux-Arts Paris 13

15, rue Vergniaud

75013 Paris

01 40 78 00 80

 

Le Géant des Beaux Arts Paris 11

166, rue de la Roquette

75011 Paris

01 46 59 43 00

 

www.geant-beaux-arts.fr